Mon 1er yoga on the beach…

wpid-img_20150913_223105.jpg

Ayant tenu parole (complètement inconsciente) de suivre ma grande au cours de yoga sur la plage du Prophète à Marseille le samedi matin,  nous voilà parties, accompagnées de ma nièce.

Sac check, eau check, rabanne check, serviette check, sexy je fais du yoga check !!!
Arrivées sur la plage quasi déserte, la prof : une sublime indi, tanquee de la mort qui tue en legging et veste fluo jaune comme un soleil, nous attend avec un sourire ultra bright rivé sur les lèvres.
Elle nous accueille très chaleureusement, ce qui me permet de lui glisser, l’air de rien, que c’est mon premier cours, au cas où les deux semaines de cardio que j’ai derrière moi, n’auraient pas produit leur effet !!!
Chacune s’installe, autour d’elle comme des rayons, autour du soleil.
Les premiers mouvements sont très agréables mais déjà, je me rends compte que je suis montée à l’envers.
En effet, il semblerait que je sois la seule personne sur cette terre, à croire que lorsqu’on respire avec le ventre, lorsqu’on inspire on rentre le ventre et lorsqu’on expire on gonfle le ventre… alors que c’est véritablement tout l’inverse!
Pourquoi je m’interroge encore sur mon premier accouchement qui a duré 13 heures !!!
Je commence à  avoir chaud mais les mantras qu’elle fredonne, le soleil et le vent qui caressent mon visage, me font tout oublier…
Enfin presque tout jusqu’à la position du chien  (cf photo) ! J’ai découvert que sous mes graisses, certains muscles subsistent encore.
Je n’étais plus du tout sexy. A ce moment précis, seuls mes bourrelets étaient fouettés par le vent. Comme elle m’a indiqué une position dans laquelle me mettre si je n’arrivais pas à faire ce qu’elle m’indiquait, j’ai passé la moitié du cours en boule. Je suais sa mère, dès que j’essayais de tenir. Et constatant que j’ai clairement que dalle dans les bras, j’ai essayé de reporter mon poids sur mes jambes. Moment d’anthologie, où j’ai entendu ma rabanne se déchirer. Bien fait pour ma gueule la prochaine fois, j’irai avec un tapis de yoga! !! Et puis comme me l’a indiqué mon mari : elle était vieille la rabanne!
Je crois que j’ai entendu ma fille se pisser dans la culotte, juste avant de me réveiller au milieu de mon filet de bave, après la relaxation! Là bizarrement je n’ai eu aucun mal à suivre les consignes! !!
Je conseille donc à toutes les filles qui n’ont ni muscle, ni ego de se mettre au yoga !
Aujourd’hui je peux dire que le yoga c’est pas sexy !
Mais voilà j’ai fait une promesse d’engagement à ma fille… Reste à savoir si mon amour maternel  abattra mon ego !
Je vous raconte tout ça très vite…

Publicités

Yes I did it !!!

wpid-img_20150831_133044.jpg

Ça y est je l’ai fait!
Préparer mon sac de sport sans rien oublier.
Avertir mes collègues à 11h45 que je les laissais en plan, et que ça se produirait deux fois par semaine.
Me changer en 30 secondes, pour choisir mon appareil  (moins de 10 appareils pour des centaines de personnes).
Dépasser le regard des collègues : des musclors, et des bimbos girls, qui se demandaient certainement : « mais d’où vient ce petit baleineau échoué sur notre vélo ???? »
Je l’ai fait, pile poil à ce moment là où je ressemblais à une chaudière, de continuer à pédaler et de sourire même!
J’ai passé le cap de la douche, de m’habiller dans la douche  (putain il fait chaud) !
J’ai osé me dire que pour moi une séance de sport c’est un peu le parcours du combattant, un peu me sentir cette ado devant toute sa classe assise, et essayant d’expliquer à la prof, que non, monter à cette corde, c’est pas possible…

Malgré tout cela, lorsque je me suis rassise à mon bureau, je me suis dit que j’étais bien, et que je me le devais…

Il ne me reste plus qu’à en faire une habitude! Bonne journée à tous!