Devenir adulte…

wpid-fb_img_1428491190969.jpg

Si je m’atarde deux minutes sur cette petite fille de neuf ans,  je me dis qu’entre elle et moi… il n’y a pas toujours de si grands pas de franchis…
Quoique…
Autrefois, j’aurais fait n’importe quoi pour trouver grâce aux yeux de ma mère. Cette brave femme qui a toujours voulu le meilleur pour moi, a toujours pensé qu’en me laissant croire que ce que je faisais, n’était jamais assez bien, elle allait me tirer vers le haut…
On a beau vouloir autre chose pour ses enfants,  une séparation plus tard,  et une ado qui vit sa relation à distance avec son père, et ça donne une enfant qui a le sentiment que si elle n’est pas parfaite,  elle ne trouvera jamais grâce à ses yeux; malgré tous nos encouragements et tous nos mots d’amour,  pour l’accompagner à devenir elle même…
Alors quand devient – on adulte me direz – vous?
Probablement,  quand on accepte profondément, en soi,  de ne pas être l’enfant idéal,  de ce parent idéal,  qui a tellement misé sur nous…
Aujourd’hui j’ai beau trouvé des excuses bidons à ma mère pour couper court à certaines discussions,  je me dis que le chemin qui n’a pas été parcouru à soixante piges, ne le sera jamais, et plus que de lâcher prise,  je l’accepte et je suis en paix avec tout ça…
La bienveillance reste une fois de plus, une des réponses les plus efficaces,  à toutes les questions que je me suis posées, pour apaiser cette relation complexe.
Il n’y aura jamais d’enfant parfait,  pas plus que de parent d’ailleurs,  mais faire de son mieux avec ce que nous sommes,  me semble être déjà un excellent départ…
En ce qui me concerne, j’aime mes enfants d’un amour inconditionnel, et c’est bien tout ce qui compte, pour continuer à grandir Ensemble.

Publicités

Tu deviens une vieille c—e quand…

image

– Tes catalogues de la Redoute sont pris d’assaut par les zebras de ton ado, acheteuse compulsive…
– Quand ta fille t’apprend à telecharger…
-Quand les histoires de garçon qui ont deux ans de plus qu’elle, te colle mal au ventre
– Quand tu entends le matin:
« Non mais sérieux là tu vas sortir comme ça?  » « Non mais c’est abusé quoi… »
– Quand tu la serres contre ton coeur et que des larmes viennent étouffer ta gorge, parce qu’elle n’est plus petite,  parce qu’elle n’est plus à toi, et qu’au fond de toi tu ne peux t’empêcher d’avoir envie de la protéger. ..
– Le dimanche tu te surprends à la chercher au milieu des fleurs dans le jardin de tes parents, mais elle a préféré aller au cinéma avec sa copine.
– Le soir alors que tu l’as attendue toute la journée elle a les yeux rivés sur son Mobile… et là elle vient te voir… pour négocier un nouveau top ou une autre sortie…
Tu oses lui dire « oh tu sais on ne se voit pas trop en ce moment… »
– Tu guettes les Week end où elle n’aura pas de proposition et lorsque tu la réveilles le matin, tu respires ses cheveux et lui caresses le front,  comme si elle était encore petite…

Se détacher pour mieux grandir… c’est la règle mais comme c’est difficile !

Elle me manque mi bambina…
Parfois je souris de cette période en montagnes russes de sa vie.  Parfois je pleure de ne pouvoir la serrer aussi souvent qu’avant…

Elle sait elle aussi que mon coeur de maman sera pour elle un éternel refuge… même si parfois je suis une vieille conne parce que je l’aime mal, parce que je l’aime trop….